Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Gaëtan
Age 26
But du voyage Tourisme
Date de départ 6 sept 2011
Nom Sourisse
    Envoyer un message
Durée du séjour 4 mois
Nationalité France
Description
Note: 4,6/5 - 14 vote(s).



Localisation : Indonésie
Date du message : 22/09/2011
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Mont Rinjani

Nous etions en route vers Senaru lorsque le second drame intervint. Notre chauffeur sans doute mal reveille et kamikaze n’a pu (ou n’a pas voulu) eviter un chien. Et puis bien, les deux pattes de devant cassees, il couinait le museau colle par terre. J’espere qu’il est mort a l’instant ou je vous ecris.

Donc, premier jour de trek, nous rencontrons les autres membres du groupe et ma foi on a passe trois jours ensemble forts sympathiques. Un couple de marocains (Naoufel et Jasmine), un couple de belges (Laurent et Marie), Guerric et nous trois, ce qui fait de nous un groupe cent pour cent francophone et autant vous dire qu’on a pas perdu de temps pour rigoler. C’est dans une bonne ambiance que nous grimpons les 2000 metres de denivele qui nous separent de notre camp de la premiere nuit. Bien sur, nous avons un guide cool Gede et des porteurs pas causant, voire un pas voyant il avait un oeil qui merdait, et je parle pas de ses dents! Alors je les critique mais ils ont quand meme gravi les memes pentes que nous avec 35 kilos sur les epaules, donc respect. Il y en a meme un qui avait 11 ans, mais lui ne portrait “que” 15 kilos.

Arrives au camp la vue est superbe, un lac turquoise dans un cratere d’une vingtaine de kilometre de diametre, surplombe par un mini volcan!! Quoi de mieux, surement l’un des plus beaux paysages qu’il m’ait ete donne de voir!!! Et en plus, il y a encore des singes, que demande le peuple!

Apres une mauvaise nuit a se cailler les miches dans une tente a 2600 m, nous demarrons le 2eme jour en descendant au lac, une petite baignade car l’eau n’est pas tres chaude, puis nous filons vers une source d’eau chaude et la, bonheur total, decontraction, la temperature avoisine les 40 degres. Il faut savoir que depuis le debut ce sont les portiers et le guide qui nous preparent a manger et autant vous dire que c’est delicieux. Nous rejoignons notre deuxieme camp de nuit après 5h de marche. Nous ne sommes plus qu’a environ 1000m du sommet, il nous parait pas si loin mais c’est pour mieux nous en faire baver!! Car pour l’instant tout va bien, on supporte plutot bien les efforts, et on se dit que ce n’etait pas si dur que ca. Mais le pire est a venir.

Le 3eme jour est celui de la montee au sommet, on se leve a 3h du mat’ dans le froid. Un the, des petits biscuits et nous voici fins prets a affronter le monstre. Enfin j’entends par la, les 300 derniers metres, les plus terrible de ma vie!! Je n’exagere pas du tout, demandez a Antoine et Aline ils etaient la! Que de la caillasse, on faisait deux pas et on reculait d’un. Un effort insupportable juste pour gravir 5 metres, tout se joue dans la tete a ce moment la. Faut pas craquer si pres du but, je vois meme des filles deja au sommet!!!  Et enfin la deliverance, 3726 m, un panorama a couper le souffle quand les nuages le permettent, une temperature proche de 0 degre, une legere brisequi vous fait dire que je vais peut-etre sortir ma couverture de survie, mais la performance est la!!! Le temps de prendre quelques photos et on redescent. Ah ca fait du bien de se dire que le plus dur est fait, que de la descente pendant 7h, mais mes pieds ne pensent pas la meme chose. Avec le nombre d’ampoules que j’ai, je peux eclairer tout un village roumain!

Neanmoins la journee semble se terminer tranquillement, mais c’etait sans compter sur l’imprudence des porteurs qui fument et jettent leur megot un peu n’importe ou, mais sutout sur des vastes etendus d’herbe sauvage tres seche. C’est ainsi qu’on s’est retrouve ni plus ni moins devant un feu ravageur avec le vent contre nous. Au debut on se dit que ca devrait peut-etre passer, enfin on suivait surtout les porteurs ages d’a peine 16 ans. Ils se rapprochent de la fumee, nous derriere a 10 metres, quand je les voit se retourner et courrir comme des malades vers nous. Pris de panique, le feu n’est qu’a une dizaine de metre de nous, on se met a remonter le chemin en courant comme des tares, comme si on n’etait pas assez fatigue des 3 jours de trekking. Le feu progresse avec le vent et remonte le flanc de montagne. Un autre groupe nous rejoint, les guides et les porteurs essaient de trouver une solution mais le feu gagne pas mal de terrain et se rapproche de nous. C’est alors qu’on les voit arracher des branches de sapin, et se diriger vers le feu. Alors nos pensees: “mais ils sont malades, eteindre un enorme feu avec du sapin qui peut eventuellement bruler, euh y a quelque chose qui me chiffonne!!”

En fait ils ont reussi a calmer les flammes aux alentours du chemin, et nous ont fait signe de se depecher de descendre, du coup on se met a devaler la pente vers le rideau de fumee , et il ne fallait pas trainer le feu commencait a nous encercler. Mais une fois passé la barriere de feu, on etait en securite car tout etait cramer donc aucun risque que ca rebrule. Mais le plus marrant c’est que ma cheville s’est foulee au moment ou je traversais le feu, ah la coquine!!  Heureusement plus de peur que de mal et le reste de la descente s’est bien passee.

Alors je sais que ca fait un peu film d’action, mais c’est vraiment ce qui s’est passé! Pour la petite histoire, on va dire que Bruce Willis etait de conge ce jour-la!!


Note: 5/5 - 1 vote(s).

Syndication :

Par sylvaine et gérard

le 22/09/2011 à 21:34:06

profitez bien de votre séjour mais ne jouez pas trop les héros, même avec Bruce !!!!

bisous à vous 3

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Louis (Guillaume)

le 23/09/2011 à 20:32:44

As-tu au moins ton cacao tous les matins? :))

Répondre à ce commentaire

Par Michel (Adrien)

le 26/09/2011 à 10:59:16

Les mecs, ils grimpent des kilomètres chargés comme des mules et ils fument ... comment ils font ?

Répondre à ce commentaire

Par Gaëtan Sourisse

le 26/09/2011 à 11:02:08

alors non pas de cacao ici, du coup c'est du kopi ou cafe si vous preferez!!!
Les porteurs sont en effet des warriors mais aussi des destructor de la nature, niveau ecologique ils sont graves en retard ici, c'est crade pratiquement partout (sacs en plastiques essentiellement), ils n'ont pas de service de recyclage des dechets.

Répondre à ce commentaire

Par nono et soso

le 27/09/2011 à 12:31:36

putain les vacances de ouf!!! on peut venir?

Répondre à ce commentaire

Par gob

le 29/09/2011 à 09:41:22

comme dans indianan jones
cool!

Répondre à ce commentaire

Par HaLoMi Trekker

le 23/09/2016 à 07:38:21

cette tres bon post guys!
thanks for post about Mt. Rinjani :)

regards,
HaLoMi
www.halomitrekker.com
Indonesia

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Gaëtan ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty